APMEP Régionale de Toulouse

Pourquoi une telle mallette ?

mardi 5 juin 2007 par Frédérique FOURNIER , Jean-Pierre Abadie

Quels sont les principaux arguments en faveur de l’utilisation d’une telle mallette dans nos classes 

Etait-il besoin d’un tel article ?
Si les utilisateurs sont convaincus de l’intérêt de mener de telles actions dans nos classes, certains s’interrogent peut-être encore, alors, pour essayer de donner l’envie de se lancer dans l’aventure…
 
En quelques mots, et sous divers angles, faisons l’inventaire :
 
 

I. Du côté pédagogique…

 
Qu’attend-on nous de nos élèves si ce n’est 
 
* apprendre à lire et respecter une consigne
* apprendre à aller jusqu’au bout d’un exercice en
· analysant les données
· analysant ses propres actions mathématiques
· contrôlant/validant à chaque étape sans jamais perdre de vue ce qu’on veut obtenir
* apprendre à vérifier une solution trouvée
 
Toutes ces actions se mettent en place naturellement à travers les jeux, et en sont même la condition sine qua non de réussite du jeu : il faut avoir lu, compris et respecté la règle du jeu, persévéré, essayé, réessayé , rééessayé encore, discuté…
Comme dans l’art de la démonstration, et de l’argumentation, l’inventaire des données est indispensable, le but à atteindre doit être présent à chaque instant et seules les règles établies permettent l’avancement du jeu.
 
 

II. « Prendre plaisir à faire des maths » 

 
Voilà ce que devraient ressentir nos élèves…et pourtant …
 
L’un des avantages de cette mallette est essentiellement dû à la diversité des jeux offerts :
 
è différentes thèmes sont disponibles (géométriques, numériques, pavages…), ce qui permet une entrée différente suivant les préférences et facilités/difficultés des uns et des autres
 
è relever un challenge devient un enjeu personnel : quelle fierté de réussir plusieurs jeux d’un même thème ( difficulté croissante )
 
 
è changer de thème ! c’est tenter l’aventure ! eh oui ! et passer à un thème dans lequel on est moins à l’aise, ce n’est pas si facile…mais l’envie de réussir démange…
 

III. Partager..

 
Lorsque les mathématiques rejoignent leurs amours premières : la philosophie !
 
è partager
· son expérience avec un camarade plus en difficulté
comme expliciter une consigne avec ses propres mots d’enfant
 
è certes, mais …
· apprendre à ne pas donner la solution !
· aider à chercher seulement
 
è et surtout 
 respecter les consignes de fonctionnement imposées :  
· rester concentré sur son jeu/exercice/travail
· rester silencieux pour ne pas gêner les autres
· attendre qu’un jeu se libère
 
Le jeu de l’un s’arrêterait-il où commence celui de l’autre ?
 
 

IV. Du côté du professeur …

 
Ne nions pas l’évidence : de nombreux élèves éprouvent des difficultés en mathématiques, d’autres ne les aiment pas, et certains même disent les détester !
Que pouvons-nous faire ?
Au delà des grandes théories, contentons-nous déjà de leur faire vivre les Maths comme nous les aimons tant : vivants, actifs, surprenants et toujours nouveaux !
 
Mais …
 

Ne pas croire que :

 
faire ces jeux est la solution à tous les problèmes !
 
Passer par le jeu permet seulement :
- de valoriser ponctuellement certains élèves
- de s’appuyer sur certains jeux pour réinvestir une notion ( ex : somme, produit …)
 
 
 c’est du temps perdu !!
Non !
- des images resteront
- des idées feront leur chemin
- et une image des maths se dessinera peut-être plus positive en tout cas plus humaine…
 

Bons jeux à tous !

Petits et grands sont les bienvenus autour des tables de jeux !


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 111089

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La mallette des jeux   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License